bas de page
 

ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
QUATORZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 11 juin 2014

PROPOSITION DE LOI

visant à rendre obligatoire l'enseignement
du codage informatique à l'école
 

Exposť des motifs (Extraits)

Les objectifs fondamentaux et prioritaires qui doivent être assignés aux écoles sont l'apprentissage de la langue française, la maîtrise de la lecture, de l'écriture, l'utilisation des mathématiques et l'apprentissage du codage informatique.

L'apprentissage du codage est essentiel. À l'ère du numérique, si nous voulons que nos jeunes passent de simples usagers de l'Internet, à acteur de la société et de l'économie numérique, la compréhension de l'informatique est la clé d'accès au monde numérique et aux opportunités professionnelles qu'il ouvre.

Rien qu'en 2014, 35 000 emplois à forte valeur ajoutée seront créés dans le secteur du numérique. Or, les jeunes techniciens ou ingénieurs français formés à ces nouveaux métiers ne sont pas suffisamment nombreux aujourd'hui.

L'Académie des sciences, dans un rapport daté de mai 2013 [1] écrivait que « l'enseignement général de l'informatique devra d'abord donner à tous les citoyens les clés du monde du futur, qui sera encore bien plus numérique et donc informatisé que ne l'est le monde actuel, afin qu'ils le comprennent et puissent participer en conscience à ses choix et à son évolution plutôt que de le subir en se contentant de consommer ce qui est fait et décidé ailleurs. »

Des pays comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud ont inscrit l'informatique dans les programmes scolaires dès huit ans. Plus proche de nous, en Allemagne, certains Länder, la Bavière notamment, ont rendu obligatoire l'enseignement de l'informatique depuis une quinzaine d'années. En Angleterre, l'enseignement du codage sera obligatoire pour les enfants de cinq à seize ans dès la rentrée de septembre 2014. Et en Estonie, des cours sont obligatoires à partir de six ans.

« L'informatique façonne le monde moderne. Il faut casser la frontière entre ceux qui sont capables de créer, et ceux qui resteront des consommateurs d'écrans », résume l'académicien et professeur au Collège de France, Gérard Berry.

Ne pas subir l'informatique, mais la maîtriser, c'est la chance qui serait offerte aux élèves français si cet apprentissage était enseigné de manière obligatoire dans chaque école de France. La simplicité du codage permet un enseignement très précoce.

Faire de nos enfants, grâce à l'enseignement qu'ils auront reçu, des femmes et des hommes libres, voilà l'objectif qui doit être assigné à l'école. La maîtrise de la lecture, de l'écriture, savoir compter et coder sont les piliers de leur construction future, et l'objectif premier de l'école.

Aussi, l'article 1er vient poser le principe selon lequel les objectifs prioritaires assignés aux écoles sont l'apprentissage de la langue française, la maîtrise de la lecture, de l'écriture, l'utilisation des mathématiques et l'apprentissage du code informatique. Ces savoirs doivent impérativement être acquis lors de l'entrée au collège.

Tels sont les motifs pour lesquels il vous est demandé de bien vouloir adopter les dispositions suivantes.

 
PROPOSITION DE LOI

Article 1er

L'article L. 121-1 du code de l'éducation est ainsi modifié :

I. – Après la première phrase, sont insérées deux phrases ainsi rédigées :

« Les objectifs prioritaires assignés aux écoles sont l'apprentissage de la langue française, la maîtrise de la lecture, de l'écriture, l'utilisation des mathématiques et l'apprentissage du code informatique. Ces savoirs doivent impérativement être acquis lors de l'entrée au collège. »

II. – Au début de la deuxième phrase, les mots : « Ils contribuent » sont remplacés par les mots : « Les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur contribuent ».

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2022.asp
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/propositions/pion2022.pdf

NOTES

[1] Enseignement de l'informatique à l'école : il est urgent de ne plus attendre
http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/rads_0513.pdf

haut de page
Association EPI
Juin 2014

Accueil Rapports et Documents Informatique et TIC Nous avons lu