Accueil du site Articles Archive des revues

 Articles et documents publiés par l'EPI concernant : 
Recherche en Sciences de l'Éducation
et Innovation pédagogique
dans le domaine de l'Informatique et des TIC à l'École,
 Didactique de l'informatique 
 

Si vous souhaitez soumettre un article
correspondant à cette rubrique,
consultez notre guide.

Dans le cadre d'une ouverture sur la francophonie, l'EPI a signé, en 1999, un accord de collaboration avec un accord de collaboration avec une université marocaine.
Nous avons regroupé dans une rubrique particulière les communications issus cette coopération franco-marocaine.

En France  depuis 2020
19801985199019952000200520102015
À l'étranger Au Maroc

Année 2022 Haut 2021 Bas

Transition didactique de l'activité débranchée à la programmation avec AlgoTouch
Patrice Frison, Moncef Daoud, Michel Adam.
L'apprentissage de la programmation peut se faire de différentes manières. On distingue habituellement les activités débranchées de l'activité branchée de programmation. Cependant le passage à l'activité de programmation est difficile. De nombreux obstacles d'ordre technique sont à surmonter : l'apprentissage d'un langage de programmation, la pratique d'un environnement de développement, la compilation, l'exécution et le débogage. Ce papier propose une démarche pour passer progressivement de l'activité débranchée à la programmation en utilisant AlgoTouch, un outil de programmation par démonstration. Cet outil permet de manipuler directement les objets de la programmation (variables, tableaux, indices) pour réaliser un algorithme donné. De plus, il permet d'enregistrer un suite d'opérations et le programme est produit automatiquement. À partir d'une activité débranchée, nous montrons comment transformer progressivement les objets et actions de cette activité en objets numériques et opérations de la machine.
EpiNet n° 250, décembre 2022.

Un robot humanoïde pour enseigner la programmation : une recherche exploratoire auprès d'élèves ayant des difficultés d'apprentissage
Thierry Karsenti, Julien Bugmann.
Les robots sont de plus en plus présents dans notre société. Il se dit même qu'ils vont devenir « indispensables » à notre quotidien. Au cours des dernières années, on les voit même de plus en plus dans des salles de classe, notamment à des fins d'apprentissage de la programmation. En effet, et même si la présence de robots à l'école remonte à plusieurs dizaines d'années, cette tendance tendrait à s'accroître avec l'émergence de robots dits « éducatifs ». Notre recherche vise à mieux comprendre le rôle d'un robot humanoïde dans l'apprentissage de la programmation pour des élèves ayant des difficultés d'apprentissage, de même que cet usage pour la motivation des élèves dans l'apprentissage de la programmation. Pour atteindre ces objectifs, nous avons mis en place un protocole particulier où un robot humanoïde a été intégré aux cours de programmation d'élèves ayant des difficultés d'apprentissage. Les données recueillies révèlent qu'un robot humanoïde peut participer à l'enseignement-apprentissage de la programmation, même pour des élèves ayant des difficultés d'apprentissage importantes à l'école. Nos données illustrent également les différents impacts sur les élèves du protocole de recherche mis en place.
EpiNet n° 249, novembre 2022.

La formation des nouveaux étudiants à l'usage des TIC : méthode des invariants ou apprentissage des procédures ?
Sylvie Tissot, Mireille Bétrancourt.
Si elle apparaît encore comme une nécessité, la formation à l'utilisation des logiciels de base (bureautique, OS, outils de l'étudiant) pour les étudiants entrant à l'université peut être proposée sous différentes formes qui dépendent également de la politique institutionnelle à cet égard. La recherche présentée dans cet article a été conduite dans le cadre de l'évaluation d'un dispositif de formation à distance mis en place 6 ans plus tôt et adoptant une approche de type tutoriel (leçon, exercices interactifs) orientée sur l'apprentissage des procédures à reproduire sur le logiciel cible. Sur la base de la littérature, un dispositif alternatif basé sur la méthode des invariants a été mis en place, ciblant la compréhension de concepts du traitement de l'information et la réalisation d'exercices corrigés manuellement par les tuteurs (visaTICE). Une recherche-action comparant deux groupes de participants volontaires suivant l'une ou l'autre des approches a été menée durant une année académique complète. Les résultats montrent que les deux formations aboutissent à des performances équivalentes au certificat ECDL qui mesure les compétences opératoires sur les logiciels cibles. En revanche, les résultats concernant la certification visaTICE, qui cible la compréhension des concepts, montrent une large supériorité des participants au dispositif du même nom par rapport à ceux qui ont suivi la formation orientée procédures. Toutefois, les participants à la formation visaTICE ont regretté un guidage insuffisant sur le niveau procédural, et de manière symétrique, les tuteurs ont dû fournir un tutorat important pour l'accompagnement des étudiants et la correction des exercices. Sur la base de ces résultats, un nouveau dispositif de formation a été conçu pour concilier compréhension des invariants et guidage procédural et dans lequel le rôle des tuteurs a été repensé.
EpiNet n° 249, octobre 2022.

Utilisation d'un jeu vidéo dans le cadre de l'enseignement des SVT : le cas de Minetest
Christelle Pauty-Combemorel.
Cet article s'inscrit dans le cadre d'une thèse de doctorat qui s'intéresse à la construction de la culture numérique de collégiens bénéficiant d'un équipement informatique pouvant être utilisé en classe. Nous nous focalisons ici sur la manière dont Minetest est utilisé en cours de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT). Nous avons cherché à comprendre comment les élèves d'une classe de 6e (secondaire Niveau 6) utilisaient ce logiciel durant sept séances de cours et apprenaient autant au plan disciplinaire qu'informatique et ce, bien que ce dernier ne soit pas l'objectif principal de leur enseignant. Notre méthodologie s'appuie sur des observations en classe ainsi que sur des entretiens informels avec les élèves et l'enseignant. Nos résultats montrent que l'utilisation de ce logiciel offre d'une part, la possibilité aux élèves de développer, par la manipulation et l'expérimentation, une compréhension sur certains phénomènes scientifiques qu'il serait difficile d'observer en raison de contraintes temporelles et spatiales ; d'autre part, d'acquérir des compétences techniques en informatique par la répétition d'actions.
EpiNet n° 246, juin 2022.

Regard littéraire sur la programmation comprise comme une écriture
Frédéric Drouillon.
Nous appréhendons la pratique de la programmation en accentuant des questions d'écriture, de langage, de culture et d'expression qui ne requièrent pas nécessairement de prérequis scientifiques. L'objectif n'est pas de traiter des sujets fondamentaux de la recherche en informatique mais simplement de voir, dans une perspective didactique, comment la programmation peut être abordée différemment selon la diversité des publics actuellement concernés par elle : enfants, collégiens, lycéens, étudiants de culture littéraire, artistique et scientifique ainsi qu'un large éventail de profils dans le domaine de la formation professionnelle. Notre premier propos consiste à extraire de la programmation ce qui peut la rapprocher d'un texte. Ensuite d'envisager une analyse de ce texte selon la notion théorique de « figures de pensée » empruntée à l'anthropologue Jack Goody. L'écriture du texte informatique, à l'image de celle du texte littéraire, se révèle être une activité d'auteur qui engage des aspects affectifs et émotionnels pertinents à prendre en compte lors des apprentissages de la programmation. Extraite de son contexte théorique, technique et scientifique, la pratique de la programmation, sans pour autant être facile, peut être proposée avec pragmatisme à de plus nombreux publics.
EpiNet n° 245, mai 2022.

La formation des professeurs de la spécialité ISN dans l'Académie de Nancy-Metz
Isabelle Debled-Rennesson, Philippe Févotte, Monique Grandbastien, David Langlois, Hélène Tanoh.
L'informatique et plus généralement les sciences du numérique entraînent des mutations profondes de nos sociétés sur les plans personnel, professionnel, culturel. Les choix économiques et politiques qui en découlent supposent des citoyens qui maîtrisent les mécanismes fondamentaux qui régissent ces mutations. Cette nécessité commence à être perçue, en témoignent notamment des changements à grande échelle dans les curriculums des enseignements primaire et secondaire au Royaume-Uni et en France depuis la rentrée 2016.
Le présent document a pour objectif de tirer parti de l'expérience acquise au cours de six années de formation complémentaire continue d'enseignants de lycée pour la spécialité Informatique et sciences du numérique (ISN) créée pour la rentrée 2012 en France et de formuler quelques préconisations pour la formation continue des professeurs appelés à enseigner des éléments d'informatique en école, collège et lycée (6 à 18 ans en France). Cette réflexion peut être enrichie par les approches mises en oeuvre dans d'autres pays et déboucher vers une véritable didactique de l'informatique au niveau scolaire.
L'article décrit successivement le contexte local d'organisation de la formation, ses contenus pédagogiques, son public, puis l'organisation de l'habilitation à enseigner ISN et l'implantation de cette spécialité dans les établissements du secondaire. Nous montrons enfin les évolutions de la formation, sa continuation dans le cadre de la formation continue et proposons des perspectives visant à élargir la formation à une plus grande diversité des publics.

EpiNet n° 244, avril 2022.

Année 2021 2022 2019 Bas

Démystifier les concepts informatiques par l'expérimentation
Dimitri Racordon, Didier Buchs.
L'informatique s'étant aujourd'hui disséminée dans tous les domaines de la vie quotidienne, une compréhension générale de ses principes est devenue un outil indispensable. Malheureusement, force est constater que cet objectif est encore loin d'être atteint pour une majeure partie de la population, même dans les jeunes démographies. Ce document résume brièvement les expériences que nous avons conduites dans le cadre de campagnes de promotion des sciences informatiques. Nous en extrayons une approche plus générale et détaillons les avantages d'une telle démarche.
EpiNet n° 236, juin 2021.

Année 2020 Haut 2019 Bas

Résultats de l'EDUsummIT2019 au service de l'innovation pour l'éducation formelle des jeunes
Thérèse Laferrière, Margaret Cox, Georges-Louis Baron.
Le texte qui suit propose une synthèse des résultats de l'EDUsummIT2019 (Sommet international sur les technologies de l'information en éducation), activité qui a mobilisé quelque 150 participants de 38 pays au cours de 2019. Il s'articule autour des désalignements énoncés et des alignements (modèles) requis en vue de dépasser les tensions, voire les contradictions, qui existent actuellement dans l'utilisation de la technologie en éducation. Les tensions identifiées se produisent entre les pratiques sociales en amont du curriculum, entre le curriculum et les pratiques d'enseignement et d'apprentissage et entre ces dernières et les pratiques d'évaluation des apprentissages, le développement professionnel des enseignantes et des enseignants, et la recherche sur les usages des technologies et des ressources numériques en salle de classe.
EpiNet n° 225, mai 2020.

En France : 19801985199019952000200520102015
À l'étranger  –  Au Maroc
Haut 2020

___________________
Association EPI

Accueil du site Articles Archive des revues